Comment devenir un expert en création de jardins de toit et murs végétaux en milieu urbain ?

| janvier 12, 2024

Le besoin de reconquête de la nature en ville n’a jamais été aussi impératif. Les toits végétalisés et murs végétaux se multiplient dans nos cités, apportant de nombreuses vertus à la fois esthétiques, écologiques et thermiques. Vous vous demandez comment devenir un expert en la matière ? Suivez le guide !

Les fondamentaux de la végétalisation

La végétalisation est un art, une science qui nécessite un certain savoir-faire. Avant même de penser à végétaliser un toit ou un mur, il est essentiel de comprendre le principe de base de ce système.

A lire en complément : Comment développer une expertise en analyse sensorielle pour l’industrie alimentaire ?

Le choix des végétaux

La première étape consiste à choisir les bons végétaux. Il est essentiel de se concentrer sur des plantes adaptées au climat local, mais aussi à l’environnement spécifique d’un toit ou d’un mur. Pensez aux types de plantes qui peuvent résister aux conditions extrêmes, comme le vent, la sécheresse et l’exposition prolongée au soleil.

Le substrat, un élément clé

Le choix du substrat est aussi crucial. C’est lui qui va nourrir les plantes et leur fournir l’eau dont elles ont besoin. Il doit être suffisamment léger pour ne pas surcharger la structure, mais suffisamment dense pour retenir l’eau.

Cela peut vous intéresser : Quelles stratégies adopter pour une carrière réussie en tant que spécialiste en réadaptation de bâtiments historiques pour un usage moderne ?

Mettre en place un système de végétalisation

Une fois que vous avez choisi les bonnes plantes et le substrat approprié, il est temps de mettre en place votre système de végétalisation. Suivant le projet, la mise en place peut varier. Il est alors nécessaire de bien se renseigner, car une erreur lors de cette étape peut compromettre toute l’installation.

La végétalisation des toits

La toiture est un espace souvent inutilisé en ville. Pourtant, avec la végétalisation, elle peut se transformer en véritable écrin de verdure. Il faut toutefois veiller à ce que la toiture soit capable de supporter le poids de la terre et des plantes. Un système de drainage adéquat est également indispensable pour éviter les problèmes d’humidité.

La végétalisation des murs

Les murs végétalisés sont une autre option pour intégrer la nature en ville. Ils peuvent prendre de nombreuses formes, du simple treillis pour les plantes grimpantes à des systèmes plus complexes avec un substrat intégré. Là encore, le choix des végétaux et du substrat est primordial.

L’entretien des toits et murs végétalisés

Une fois votre projet de végétalisation mis en place, l’entretien est la clé de sa réussite. Les toits et murs végétalisés ne sont pas des espaces naturels et ont donc besoin d’un suivi régulier pour rester en bonne santé.

Le toit végétalisé

Un toit végétalisé requiert une attention particulière. Il est nécessaire de surveiller régulièrement l’état des plantes, l’humidité du substrat et l’état de la structure. Une surveillance régulière permet de détecter rapidement les problèmes éventuels et de les résoudre avant qu’ils ne s’aggravent.

Le mur végétal

Un mur végétal nécessite également un entretien régulier. Outre la surveillance des plantes et du substrat, il faut également veiller à l’intégrité de la structure, particulièrement si le mur est attaché à un bâtiment.

L’impact écologique et les bénéfices des toits et murs végétalisés

Il est également important de comprendre l’impact écologique et les bénéfices des toits et murs végétalisés. Ces espaces verts urbains ne sont pas seulement esthétiques. Ils apportent aussi de nombreuses vertus à la fois écologiques et thermiques.

Une solution pour la biodiversité

En offrant un habitat à la faune et à la flore, les toits et murs végétalisés contribuent à la préservation de la biodiversité en ville. Ils sont des refuges pour de nombreuses espèces d’insectes, d’oiseaux et de petits mammifères.

Une solution pour le climat

Les espaces verts urbains ont également un impact positif sur le climat. Ils absorbent le CO2, produisent de l’oxygène et contribuent à réduire les effets de l’îlot de chaleur urbain. De plus, ils participent à l’amélioration de la qualité de l’air en capturant les particules fines.

Devenir expert en création de jardins de toit et murs végétaux en milieu urbain demande du temps, de l’expérience et une connaissance approfondie des plantes et des systèmes de végétalisation. Toutefois, avec de la persévérance et un apprentissage continu, vous pouvez faire de la végétalisation un véritable métier d’avenir.

Équipements nécessaires pour la végétalisation

Pour assurer une mise en place efficace et une pérennité optimale de votre toit végétal ou mur végétal, certains équipements sont indispensables. Ils seront vos meilleurs alliés pour répondre aux besoins spécifiques de ce type d’installation.

Pour le toit végétalisé

La création d’un toit végétalisé ne s’improvise pas. Il faut d’abord vérifier la solidité de la structure du toit à végétaliser. Ensuite, plusieurs couches successives sont nécessaires. On commence par une membrane d’étanchéité pour préserver le bâtiment des infiltrations d’eau. Une barrière anti-racines est ensuite posée pour prévenir les risques de perforation de la membrane par les racines des plantes. Un système de drainage est ensuite installé pour évacuer l’eau superflue et éviter la stagnation. Enfin, une couche de terre, appelée substrat, accueille les plantes. A noter qu’un toit végétalisé nécessite un entretien régulier : arrosage, engrais, taille des plants, etc.

Pour le mur végétal

La mise en place d’un mur végétal peut être complexe et nécessite un certain nombre d’équipements. Tout d’abord, il faut prévoir un système d’irrigation. Ce dernier doit être conçu pour distribuer l’eau de manière homogène sur toute la surface du mur. Un système de drainage est également nécessaire pour évacuer l’eau en excès. La structure du mur peut être en métal, en bois ou en plastique, selon les contraintes du lieu et le style souhaité. Enfin, le choix des plantes grimpantes ou adaptées à la verticalité est déterminant pour le succès du projet.

Les différents types de toits et murs végétalisés

Il existe de nombreux types de toits et murs végétalisés. Chacun d’entre eux répond à des besoins spécifiques et possède ses propres caractéristiques. Le choix dépendra donc des contraintes et des objectifs de votre projet.

Les toits végétalisés

Les toits verts peuvent être classés en deux grandes catégories : les toits végétalisés intensifs et les toits végétalisés extensifs. Les premiers, plus lourds et plus coûteux à installer, se rapprochent des jardins traditionnels avec une grande variété de plantes, y compris des arbres et des arbustes. Les seconds sont plus légers et nécessitent moins d’entretien. Ils sont généralement plantés de mousses, de graminées et de plantes résistantes à la sécheresse.

Les murs végétalisés

Concernant les murs végétaux, on distingue principalement le mur végétal extérieur et le mur végétal intérieur. Le premier est généralement composé de plantes résistantes à la sécheresse et aux variations de température, tandis que le second nécessite des plantes adaptées à un environnement intérieur. Dans les deux cas, une attention particulière doit être portée à l’irrigation et à l’entretien des plantes.

Conclusion

La création de toits et murs végétalisés en milieu urbain est un véritable engagement en faveur de la transition écologique. En plus d’apporter une touche de verdure dans la ville, ces espaces verts contribuent à améliorer la qualité de l’air, à réduire les îlots de chaleur urbains et à favoriser la biodiversité. Devenir un expert dans ce domaine demande du temps, de la rigueur et une véritable passion pour la nature. Cependant, l’impact environnemental positif et les nombreux avantages qu’offre la végétalisation urbaine en valent certainement la peine. En maîtrisant les techniques de création et d’entretien des toits et murs végétalisés, vous pouvez participer activement à la création d’un avenir plus vert et plus durable pour nos villes.